Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 03:13

moonrise_kingdom.jpg(Etats-Unis, 2012)

Sortie le 16 mai 2012

star.gifstar.gif

Wes Anderson est un esthète né ! Il l’a déjà de nombreuses fois prouvé, jusqu’à ce « Fantastic Mr. Fox » qui marquait une apogée proprement miraculeuse il y a deux ans… Il récidive cette fois avec de « vrais » personnages, humains et joués par des acteurs, dans un « Moonrise Kingdom » où tout semble minutieusement théâtralisé à l’extrême ! La mise en scène festival cannes 2012est à la fois fluide et maîtrisée, tout en multipliant les morceaux de bravoure technique assez incroyables : rien que les travellings inauguraux sont absolument admirables, déroulant l’étendue du décor en un seul mouvement (certes truqué, mais on n’y voit que du feu !) et présentant les personnages au son d’une musique qui décrit la composition d’un orchestre en isolant tour à tour les divers instruments… A partir de là, le film est un enchevêtrement de détails subtils et savoureux, dont le ludisme fait finalement tout le sel du cinéma de Wes Anderson !

Car le cinéaste est proprement un joueur : il joue avec tout ce qu’il filme, multiplie les petites saynètes surdécoupées, alternant allègrement plans larges et gros plans en permanence, dans des décors qui semblent toujours parfaitement agencés… Tout est ainsi savamment amené, comme une énumération de situations et de rebondissements logiques, donnant progressivement son rythme – très soutenu – à ce long métrage original et décalé. Anderson se joue également des clichés en permanence : il aime notamment à donner aux enfants des comportements et des attitudes d’adultes, afin de justement mieux montrer les ridicules des grandes personnes qui s’agitent un peu vainement autour de la disparition de deux enfants de douze ans, apparemment sincèrement épris l’un de l’autre… On aime vraiment cette parodie miniature des mœurs et des préjugés, le tout tiré au cordeau de façon impressionnante !

On aime également le ton résolument fantaisiste et grotesque de l’ensemble, où rien de vraiment grave ne semble pouvoir arriver… Quand le jeune garçon amoureux se fait littéralement foudroyé par un éclair, il en ressort tout juste un peu noirci et un peu plus « électrique », notamment lors des baisers qu’il donne à sa bien aimée ! De même la chute de trois personnages d’un clocher dans les dernières scènes du film se révèle tout bonnement hilarante ! Wes Anderson s’amuse de tout sans complexe (au point que le film a été classé PG-13 aux Etats-Unis à cause de sa façon de mêler l’enfance à la sexualité ou encore de faire fumer la pipe à un jeune garçon) et c’est justement cela qui nous amuse le plus dans « Moonrise Kingdom »… Tout comme les acteurs, tous excellents, depuis la troupe d’enfants parfaitement castés jusqu’au acteurs confirmés et plus âgés : Edward Norton est épatant en chef scout consciencieux, Bruce Willis au top en policier esseulé, Tilda Swinton délicieusement cruelle en incarnation inflexible des « services sociaux », et le couple bancal formé par Bill Murray et Frances McDormand est un vivier de travers parentaux… A savourer sans modération et sans se prendre la tête non plus !

Perspective :

- Fantastic Mr. Fox, de Wes Anderson

Partager cet article

Published by Phil Siné - dans A l'affiche en 2012
commenter cet article

commentaires

Amelie 02/06/2012 20:11


Même commentaire que neil : "Moonrise Kingdom" aurait mérité une petite étoile de plus ! :) Un grand coup de coeur pour ma part

Phil Siné 09/06/2012 15:24



roh 2 étoiles c'est tout de même une excellente note hein ! :)



neil 30/05/2012 14:10


Mais oui c'est vachement bien ! Alors pourquoi ne pas mettre "brillant", vas-y lâche toi met une étoile de plus ^^

Phil Siné 03/06/2012 21:52



nan ! le film est bien mais il ne m'a pas non plus transcendé, hein... c'est une très jolie chose, mais finalement qu'en restera-t-il ?



Wilyrah 28/05/2012 13:12


Une petite merveille. 

Phil Siné 03/06/2012 21:34



oui une jolie petite chose...



selenie 25/05/2012 14:39


un très beau conte initiatique où la maturité change de génération... 3/4

Mr Vladdy 24/05/2012 10:05


C'est quand même un sacré trip le cinéma d'Anderson. Pour ma part j'aime bien sans pour autant y rentrer totalement du coup je me suis bien amusé devant ce film mais je le reverrais qu'avec
modération ;-)

La Cinémathèque De Phil Siné

  • : Le blog cinéma de Phil Siné ou les critiques d'un cinéphile
  • Le blog cinéma de Phil Siné ou les critiques d'un cinéphile
  • : Bienvenue dans la cinémathèque de Phil Siné ! Ici, tous les films ont le droit de cité : les très très vieux ou les tout jeunots, les super connus ou les quasiment anonymes, les chef-d'œuvres universels ou les gros nanars... Vous pourrez lire au fil des jours les billets critiques de Phil Siné, un cinéphile absolu à grosse tendance cinéphage, car après tout, le cinéma est une drogue, n'est-ce pas ? N'hésitez pas à témoigner ou à débattre par le biais des commentaires... A très vite ! :o)
  • Contact

!!! Déménagement !!!

antipub terAttention, message important : Devant l'agression publicitaire imposée par Overblog à ses utilisateurs, Phil Siné déménage...

Le blog de Phil Siné est désormais consultable à cette adresse : http://philsine.blogspot.fr/

Pensez à mettre vos signets à jour !

Le blog de Phil Siné déménage !

Attention, message important : Devant l'agression publicitaire imposée par Overblog à ses utilisateurs, Phil Siné déménage...

Le blog de Phil Siné est désormais consultable à cette adresse : http://philsine.blogspot.fr/

Pensez à mettre vos signets à jour !

Le blog BD de Phil Siné

bande_de_sine-copie-1.jpg

Notation des films

à éviter
bof bof !
pas mal...
bien
très bien
brillant
chef d'oeuvre !

coeur coup de coeur !

Plus d'infos sur la notation

On line

Wikio - Top des blogs - Cinéma

twitter logo

cinetrafic