Mardi 14 février 2012 2 14 /02 /Fév /2012 07:13

love storyL’amour rend idiot, c’est bien connu, alors en ces temps bien crétins de Saint-Valentin, Phil Siné vous propose une sélection mielleuse de cinq films d’amour débiles qu’il adore, pour une soirée « fleur bleue » en amoureux réussie sur le canapé, en attendant d’aller au lit pour des choses encore plus ludiques et surtout très lubriques…

1. Love Story, d’Arthur Hiller (Etats-Unis, 1970)
Parce qu’il fallait bien commencer par un « classique » et parce qu’il y a dans ce film doucereux en diable une réplique de la mort qui tue qui arrache à chaque fois les larmes sans que l’on comprenne bien pourquoi tellement elle est nunuche : « Aimer c’est ne jamais avoir à dire qu’on est désolé. »
(J’aurais pu choisir « Autant en emporte le vent », mais là ça aurait fait probablement un peu « trop » classique !)sur_la_route_de_madison.jpg

2. Sur la route de Madison, de Clint Eastwood (Etats-Unis, 1995)
Tout simplement parce que c’est beau à pleurer et parce qu’il y a dans ce film la séquence cinématographique qui me bouleverse le plus au monde, et pourtant d’une simplicité désarmante, lorsque Francesca (divine Meryl Streep) est dans la voiture avec son mari et s’apprête à ouvrir la portière pour saisir son ultime chance de rejoindre son merveilleux amant (Clint Eastwood) dans la voiture devant eux… Mais le feu passe au vert, la voiture de Robert disparaît à tout jamais et la voix off de l’actrice me fait fondre à chaque fois.
(Bonus à pleurer, que j’aurais pu également citer : « Les Parapluies de Cherbourg », de Jacques Demy, où la pluie coule à flot comme les larmes sur nos visages de spectateurs…)

breaking_the_waves.jpg3. Breaking the waves, de Lars Von Trier (Danemark, 1996)
Parce que l’amour ça peut être carrément trash aussi, parfois ! Comme l’amour fou de Bess (Emily Watson) pour son Jan paralysé, qui la pousse à coucher avec d’autres hommes juste pour venir lui raconter et assouvir ses fantasmes, quitte à ce qu’elle passe pour la traînée du village… Mais on ne compte pas son amour lorsque l’on a un « Cœur d’or » !

4. Les Bien-aimés, de Christophe Honoré (France, 2011)
Parce qu’il s’agit là du meilleur film de l’année dernière au cinéma et parce qu’Honoré possède un talent immense pour filmer les milles et une façons de s’aimer, en particulier lorsqu’il s’agit d’amour moderne, déviant, ou impossible, c’est à dire des amours les plus admirables…
(Il a exploré le sentiment amoureux à travers une filmographie sertie de joyaux comme « bien aimesDans Paris », « Les chansons d’amour » ou « La belle personne »… Il a également fait des émules, dont le plus jeune et le plus doué est sans doute Xavier Dolan, qui nous a déjà livré des « Amours imaginaires » splendides !)

5. Quand Harry rencontre Sally, de Rob Reiner (Etats-Unis, 1989)
Parce que Meg Ryan (passage obligé de la comédie romantique) et parce qu’il faut bien rire un peu dans la vie, quand même !
(Dans le même domaine, il y avait aussi les « Two days in Paris » que nous fait passer avec quand_harry_rencontre_sally.jpgbonheur une Julie Delpy fantasque et fantastique (on attend d’ailleurs ses « Two days in New York » avec une impatience folle – c’est normalement prévu pour le 28 mars prochain !) ou encore « Quand Harriet découpe Charlie », avec Mike Miers, une parodie cependant peut-être plus drôle que romantique…)

Et vous alors, chers lecteurs, quels sont les films d’amour qui vous rendent fébriles et imbéciles ?

Par Phil Siné - Publié dans : CinEditos - Communauté : partage
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Aaahh, choix délicat. Love actually et Eternal Sunshine... feraient sans doute partie de ma sélection. La Belle & la Bête aussi (les deux, hein, Cocteau et Disney, je en suis pas difficile - mais pour des raisons strictement différentes). The Fountain. Casablanca.

Commentaire n°1 posté par Vance le 14/02/2012 à 11h32

dire que je n'ai toujours pas vu the fountain... ni la version disney de la belle et la bete, j'avoue, mais c'est moins une priorité pour moi ;)

Réponse de Phil Siné le 21/02/2012 à 13h32

Le must : Orgueil et préjugés (version BBC bien sûr avec Colin Firth)

mais en bien débile tu as The holiday avec Cameron Diaz, kate Winlet et Jude Law...

Commentaire n°2 posté par Brodeuse-bazar le 14/02/2012 à 15h59

tiens je ne crois pas avoir vu "the holiday"... et toi oui ? un film débile ??!! tiens tiens...

Réponse de Phil Siné le 21/02/2012 à 13h37

Breaking the waves... j'en garde un serrement de gorge, une envie de crier, de tendre la main... dur

Commentaire n°3 posté par Alice le 14/02/2012 à 20h50

oui grand moment d'émotion !! :)

Réponse de Phil Siné le 21/02/2012 à 13h38

Parce que tu cites "Sur la route de Madison" et notamment sa scène absolument bouleversante qui me fait pleurer comme un enfant qui a perdu sa mère au supermarché (la comparaison n'est peut-être pas la meilleure après réflexion...), je veux bien te pardonner l'incursion des Bien Aimés et de Breaking the Waves dans ce top, Phil ;)

En plus de Sur La Route de Madison, mon Top consisterait certainement en "In The Mood for Love" de WKW, récit ultime de l'amour impossible, "Eternal Sunshine of the Spotless", qui en plus d'être un grand film tout court est un grand film sur les désarrois de l'amour... et puis aussi, pour introduire un peu de folie, le coréen "My sassy girl", l'amour à la coréenne c'est vache, mais ça fait aussi verser sa larme ^_^

Commentaire n°4 posté par David T le 15/02/2012 à 13h57

oh oui la scène de la portière de voiture c'est terrible... je sais comment ça finit et pourtant je chialle à chaque fois ! et le plus terrible c'est qu'on entend le son de l'ouverture de la portière qui commence... et puis la voiture redémarre... ça se joue vraiment à une seconde ! terrible !!

très bien eternal... en effet ! par contre, je n'ai pas du tout réussi à entrer dans "in the mood..." (et je culpabilise presque quand j'en entends parler avec autant de dithyrambes ! :)

Réponse de Phil Siné le 21/02/2012 à 13h50

Quoiiiiii ? Qu'entends-je ? (bon d'accord, que lis-je, plutôt) Tu n'es pas parvenu à rentrer dans "In the mood for Love" ? Sacrilège Phil !!! Bon allez je te pardonne, mais quand même... ;)

Commentaire n°5 posté par David T le 21/02/2012 à 14h35

oui, je sais... mais promis je vais essayer de le revoir un jour... ;)

Réponse de Phil Siné le 24/02/2012 à 12h38

Ah oui, In th emood for loveje l'ai découvert sur le tard (l'an dernier je crois), un film d'une rare élégance. Magnifique.

Commentaire n°6 posté par Vance le 22/02/2012 à 07h52

Recommandé par Phil Siné

coldwaterblack coalxenia
ritournellebird peoplemaps to the stars

Le blog BD de Phil Siné

bande_de_sine-copie-1.jpg

Notation des films

à éviter
bof bof !
pas mal...
bien
très bien
brillant
chef d'oeuvre !

coeur coup de coeur !

Plus d'infos sur la notation

Au fil du mois...

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

La cinémathèque de Phil Siné

On line

Wikio - Top des blogs - Cinéma

twitter logo

cinetrafic

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés